L’encre électronique

L’encre électronique est un procédé technique d’affichage utilisé par les liseuses. Ces équipements contrairement aux tablettes n’utilisent pas un rétroéclairage. Ceci permet un meilleur confort de lecture : moins de fatigue occulaire et une excellente lisibilité en extérieur notamment en plein soleil. La technique est peu gourmande en énergie et assure ainsi une autonomie record.

L’encre électronique utilise la lumière ambiante à la manière du papier classique imprimé. Avec cette technologie, n’espérez pas lire un livre électronique dans le noir ou dans l’obscurité. Il faudra adjoindre au besoin une petite lampe LED à votre liseuse .

Concrètement, l’encre électronique fonctionne avec des particules baignant dans un fluide et prises entre deux feuilles de plastique. Localement (pour chaque point ou pixel), un champ électrique avec une charge positive ou négative permet de sélectionner la couleur d’affichage (blanc ou noir).

Il s’agit soit de micro-billes blanches plongées dans du colorant noir (technologie SiPix), soit de micro-billes blanches et de micro-billes noires (technologie E Ink), soit de micro-billes avec une face blanche et une face noire en suspension dans un liquide clair (technologie Gyricon).

Dans la technologie SiPix, les particules blanches montent à la surface ou restent au fond selon la polarité appliquée.

Dans la technologie E Ink, les particules blanches chargées positivement sont, selon le champ électrique appliqué, attirées en surface ou plaquées dans le fond. Les particules noires suivent le chemin inverse.

Dans la technologie Gyricon, chaque face (et donc chaque couleur) a une certaine charge (plus ou moins) et la nature du champ électrique va déterminer la face visible par le lecteur.

A la base, la technologie de l’encre électronique permet un affichage noir et blanc. Toutefois, en ajoutant un filtre optique coloré on obtient un quadrillage de groupes de points où l’on jouera sur les couleurs élementaires de l’impression (cyan, magenta, jaune, noir).

D’autres technologies compatibles avec la lecture prolongée d’un écran existent ou sont en cours de développement.

Cet article vous présente notamment la technologie Mirasol qui va équiper le Kyobo. Mais aussi l’électromouillage (Liquavista) ou encore l’écran Pixel Qi.